dimanche, mars 02, 2014

C'est le lien qui compte. Vivre pour soi seul n'a aucun sens



Il y a bien des jours où je crois que penser, chercher, dialoguer, n'est une nécessité que pour soi-même et publier qu'une vanité illusoire de la plus grande inutilité. Une misère. Et comment pourrait-il en être autrement? Une peine perdue.
Il faut en tirer sagesse et en recentrer sur soi seul le bénéfice quotidien, se changer soi-même sans prétendre changer le monde.
Et je me reprends aussitôt. Car cette résignation disparaît dès que je suis confronté au scandale. Seuls l'amour et le scandale motivent et donnent sens à l'action. Et je l'affirme alors: c'st le lien qui compte. Vivre pour soi seul n'a aucun sens.

Aucun commentaire: