vendredi, février 28, 2014

le corps métaphorique



Le corps est un monde imaginaire en soi, que nous tentons toute notre vie durant d'interpréter. Au-delà de ce que nous savons de sa plomberie, de sa mécanique articulatoire, de sa carte en acupuncture, nous en développons une image fictive, fabulatoire. Nous interprétons ses énergies, ses maladies, ses vertus, ses plaisirs et les peurs qu'il nous donne, les signaux, alarmes ou jouissances qu'il nous manifeste. Nous nous approprions plus ou moins son étrangeté, le corps étranger qu'il est pour notre esprit. Son cœur, ses mains, son sexe, ses pieds, ses poumons, son cerveau, ses cinq sens sont autant d'organes que nous identifions métaphoriquement à une cosmogonie mythique, celle de l'univers, mais aussi celle de nos superstitions, celle de notre culture populaire.
Nous avons devant nous la tâche d'en inscrire les métaphores dans le carré parental élémentaire de la mythanalyse.

Aucun commentaire: