mardi, mars 18, 2014

La magie ordinaire


Nous nous faisons, nous autres Occidentaux, tout un monde de la magie. Un monde mystérieux, dangereux, menaçant, dont nous préférons nous tenir éloignés. Même ceux qui prennent la magie pour un paquet de superstitions et de fadaises demeurent sur leurs gardes, et en particulier par rapport aux divers experts en magie, qui pratiquent l'hypnose, les voyants ou ceux qui vous promettent de faire revenir vers vous l'être aimé que vous avez perdu. Personne ne peut affirmer échapper totalement aux horoscopes, aux superstitions ou aux pratiques magiques anciennes.
On peut aussi bien affirmer que la magie n'est qu'une illusion, une faiblesse de l'esprit, ou qu'elle n'existe pas, ou chanter que le monde est magique. En fait, il n'y a pas de différence de nature, mais seulement de degré et d'intention entre la magie ordinaire du monde quotidien, la magie rose, la magie blanche, la magie noire ou la magie numérique. Marcher, prendre sa bicyclette, l'auto ou l'avion pour se déplacer serait de la magie pour un paralytique. Cuisiner, prendre un verre de vin, regarder la télévision, faire l'amour sont des pratiques magiques, susceptibles de nous émerveiller. Dire «je t'aime» ou insulter quelqu'un sont des formules magiques qui visent à obtenir l'amour d'une autre personne ou à l'envoyer au diable - la caresser ou planter des aiguilles dans une poupée. Et chacun en espère une efficacité irrationnelle. Mener une campagne électorale avec des mots et des comportements persuasifs, en prononçant des promesses ou des menaces dont il faut se protéger, avoir du charisme, c'est se vouloir magicien et en espérer un pouvoir politique que la «magie» d'un chaman déclaré ne donnerait pas si facilement. Twitter, écrire un blogue ou un livre sont des pratiques magiques, qui visent une efficacité par les mots.Les mots eux-mêmes sont des métaphores, porteuses d'images; et qui dit images dit leur pouvoir magique. Les mots évoquent, manipulent, menacent, atteignent, repoussent, protègent, comme des talismans, des gris-gris, des filtres, des baguettes magiques. Les métaphores des mots, l'efficacité des syntaxes sont des procédés magiques. La parole est d'origine magique et en garde la mémoire et l'efficacité. Et le rituel originellement sacré de l'écriture des mots augmente leur puissance.
La magie ordinaire est finalement omniprésente et beaucoup plus efficace que la magie des sorciers. Le monde et la vie sont des émerveillements ou des malédictions magiques. Cela mérite que nos esprits auto-déclarés «modernes» y pensent davantage.

Aucun commentaire: