vendredi, juin 17, 2011

Mythanalyse de l'art


L'art est un champ d'études privilégié pour la mythanalyse, parce qu'il met en scène le mythe fondamental de la création. Nous avons beaucoup écrit sur le sujet. Ce que nous avons moins souligné, c'est que la création artistique est elle-même un outil important pour la mythanalyse, dans la mesure où il'artiste image les concepts, développe des logiques créatrices de liens, provoque des surprises. Représenter Dieu, c'est nécessairement lui donner une forme, des couleurs, une posture, un narratif qui questionnent notre imaginaire ou mettent en évidence un stéréotype de notre inconscient collectif. Choisir une couleur, une typographie pour mettre Dieu en scène, c'est en questionner la figure, opter pour un imaginaire plutôt que pour un autre. Cette démarche visuelle de création diverge éventuellement de la démarche analytique conceptuelle, libère des modalités de l'imaginaire, ou vient confirmer l'hypothèse théorique. Écrire, c'est penser. On le souligne souvent. On oublie de dire que l'art aussi pense, comme l'écriture, et nous enmène parfois plus loin, ailleurs, sur des territoires à découvrir.
L'artiste philosophe se donne ainsi de nouveaux outils mythanalytiques. Il surfe sur la vague et se fait prendre aux hameçons de l'imaginaire du pêcheur.

Aucun commentaire: